L’assurance de prêt immobilier en 3 questions | propriétairemaintenant.fr
Vendredi, 22 octobre, 2021

L’achat d’un bien immobilier requiert généralement un crédit, un prêt octroyé par une banque et sécurisé par des garanties et une assurance. Celle-ci peut représenter jusqu’à un tiers du prix de l’emprunt. Le choix de votre assurance emprunteur est donc crucial pour vous protéger efficacement, mais aussi pour optimiser le coût de votre prêt immobilier.

A quoi sert l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est associée à un crédit immobilier. Elle permet de couvrir l’emprunteur en cas de non-remboursement des échéances. En effet, un prêt court sur de nombreuses années, au cours desquelles les risques d’impayés sont nombreux. Pour se protéger, la banque exige une assurance, laquelle couvre l’emprunteur notamment en cas de :

  • Décès (DC)
  • Invalidité permanente et totale (IPT) ou partielle (IPP)
  • Incapacité temporaire et totale de travail (ITT)
  • Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA)
  • Perte d’emploi

Cette assurance protège également l’emprunteur et sa famille. En cas d’impayés, elle permet d’éviter le surendettement, voire la saisie du bien.

Contrat groupe ou individuel : quelle assurance de prêt immobilier choisir ?

Il existe deux options pour souscrire une assurance de prêt immobilier :

  • Le contrat groupe ou collectif : celui-ci est proposé par la banque prêteuse. Cette assurance offre des garanties et un prix communs à tous les clients de la banque. Rien ne vous oblige à accepter l’offre de la banque. Cependant, cette solution est souvent choisie par les emprunteurs dans la mesure où elle permet de réduire les démarches et de faciliter l’opération. Qui plus est, la banque peut vous proposer des avantages en contrepartie, comme un taux d’emprunt plus bas.
  • Le contrat individuel : la délégation d’assurance consiste à souscrire un contrat auprès d’un autre établissement que la banque prêteuse. Il est individuel dans la mesure où il est adapté au profil du client. Attention : si vous optez pour cette solution, votre contrat doit présenter au minimum le même niveau de garanties que celui proposé par la banque.

Le prix de l’assurance emprunteur, groupe ou individuelle, dépend en grande partie de :

  • La durée du prêt
  • Votre situation professionnelle
  • Votre âge, vos antécédents médicaux et votre état de santé
  • Votre hygiène de vie (fumeur ou non, sports à risque…)
  • Le niveau et l’étendue des garanties voulues ainsi que les exclusions

Il est conseillé de ne pas baser votre choix d’assurance emprunteur uniquement sur son prix. Elle doit en effet répondre à vos besoins en matière de couverture des éventuels risques d’impayés.

Peut-on changer d’assurance emprunteur en cours de prêt ?

Le prix de l’assurance emprunteur représente une part importante du coût global d’un crédit immobilier. Elle constitue ainsi le 2e poste de dépense après les intérêts. C’est pourquoi de nombreux emprunteurs cherchent à optimiser leur crédit avec une assurance au meilleur taux. Or, depuis la loi Hamon de 2014, vous avez la possibilité de changer d’assurance de prêt immobilier. La loi Lagarde de 2010 donnait déjà le droit de s’adresser à la compagnie d’assurance de son choix. Désormais, vous pouvez également résilier votre contrat actuel en faveur d’une offre plus avantageuse, à savoir :

  • À tout moment et sans pénalité dans les 12 mois qui suivent la signature du prêt immobilier
  • Au minimum 2 mois avant la date anniversaire du contrat initial

Cette solution offre plusieurs avantages. Depuis la loi Hamon, pendant la première année du remboursement de votre crédit, vous avez le temps de chercher et de trouver une assurance qui offre des garanties adaptées à votre profil et ce, au meilleur prix. Et désormais, rien ne vous empêche de changer de contrat pendant toute la durée de votre prêt et donc, de faire des économies tout en étant bien protégé.